Apprendre une langue sur Internet

Apprendre une langue il y a quelques décennies devait être assez compliqué, en tout cas quand on voulait apprendre autre chose que l’anglais ou l’espagnol (ou une langue très populaire). Trouver des manuels, de la lecture, de la musique et pratiquer la langue avec quelqu’un sans voyager devait être plutôt difficile.

Aujourd’hui, avec Internet, c’est beaucoup plus facile. On peut trouver des cours et des dictionnaires, écouter de la musique et même pratiquer la langue à l’oral tout en ayant le derrière vissé sur sa chaise. J’ai appris l’espéranto uniquement par Internet, j’ai appris les bases du russe et du slovaque en grande partie par Internet (et aussi avec des livres), et dans ces trois langues j’ai pu atteindre un niveau suffisant pour avoir des conversations sans jamais mettre les pieds dans une salle de classe.

Les boutiques en ligne rendent beaucoup plus facile l’achat de manuels : la librairie du coin a probablement L’Allemand sans peine, mais si vous voulez apprendre le norvégien, ça va être plus compliqué. J’ai sur mon bureau un exemplaire de Teach Yourself Hungarian qui est, je pense, difficile à trouver en magasin en France. (En fait, je ne l’ai même pas acheté : l’éditeur a offert un exemplaire de Teach Yourself pour la langue de notre choix à tous les participants de la rencontre de polyglottes de Berlin !) Mais il est aussi possible que vous n’ayez même pas besoin de livre : on trouve de plus en plus de sites de qualité offrant des cours de langues, parfois gratuits. Par exemple, et pour faire un peu de pub pour les projets sur lesquels mon organisation travaille :

  • lernu! est l’un des premiers sites multilingues pour apprendre une langue, en l’occurrence l’espéranto. Le site a été créé en 2002, ce qui se voit, mais une nouvelle version est en cours de réalisation (la date a été repoussée plusieurs fois, mais on peut espérer qu’elle sortira avant la fin de l’année). Et en plus, ma voix sera dans le nouveau cours.
  • Slovake.eu, comme son nom l’indique, est pour le slovaque. Deux nouveaux cours de niveau intermédiaire sont prévus pour cet automne.
  • Deutsch.info : même principe, mais pour l’allemand.
  • Mluvte česky : pour le tchèque, mais pour l’instant aucune version française n’est prévue.

Il est impossible de lister tous les sites de ce genre, mais vous pouvez consulter une liste de tout ce que j’ai pu trouver (cours, dictionnaire, grammaire, podcasts, forums, etc.).

Duolingo est un site très populaire, qui enseigne les langues au moyen de traductions sous une forme ludique (avec des points d’expérience, des niveaux, des compétences à acquérir). Depuis le français, on peut apprendre l’anglais, l’espagnol et l’italien ; depuis l’anglais il y a beaucoup plus de choix. Ce site peut être un bon complément, mais a peu de chances de suffire et sa méthode d’apprentissage est assez souvent critiquée. J’ai fini le cours d’allemand mais je n’ai pas vraiment l’impression d’avoir amélioré mon allemand…

Pour beaucoup de grandes langues, vous trouverez aussi des podcasts pour ceux qui apprennent, avec une difficulté adaptée et des explications sur les mots. Par exemple, Russian Podcast, Slow German, Notes in Spanish, etc. Malgré le titre en anglais, le contenu est généralement uniquement dans la langue cible. YouTube est aussi une bonne source de contenu, que ce soit de la musique ou des émissions diverses. Je connais par exemple plusieurs personnes qui apprennent le français et qui aiment les chaînes du type Norman fait des vidéos et Cyprien, parce que c’est amusant et ça permet d’entendre la langue telle qu’elle est réellement parlée par les jeunes.

Le principal avantage d’Internet, cependant, c’est de pouvoir communiquer avec des vrais gens, à l’écrit comme à l’oral. Pour pratiquer l’écrit sans avoir de correspondant, je recommande le site Lang-8. Le principe est très simple : vous écrivez un texte sur ce que vous voulez et une personne qui parle la langue que vous apprenez vous corrige. Si vous corrigez le texte de quelqu’un d’autre, vous recevez des points ; plus vous avez de points, plus vos textes apparaissent en haut de la liste et plus vous avez de chances d’être corrigé rapidement. J’ai déjà utilisé ce site pour écrire quelques textes en russe et en slovaque, j’ai toujours reçu plusieurs corrections dans les heures qui suivaient.

Pour l’oral, le meilleur site que je connais est italki. Il sert principalement à trouver des professeurs qui donnent des cours particuliers par Skype, mais pour les radins comme moi, on peut aussi chercher un partenaire pour un échange linguistique. Pour les francophones, on a de la chance de parler une langue populaire, ce qui fait qu’on peut facilement trouver quelqu’un qui veut apprendre le français et qui est prêt à enseigner sa langue en échange.

Cet article ne serait pas complet si je ne mentionnais pas un logiciel incontournable : Anki. Le principe est simple : vous faites des cartes avec des questions et des réponses, et chaque jour le programme vous interroge. Si vous connaissez la réponse, la carte sera remontrée dans quelques jours, sinon elle sera remontrée le lendemain. On peut s’en servir pour mémoriser n’importe quoi (capitales, cours de maths, éléments chimiques…), mais cette méthode est particulièrement adaptée à l’apprentissage de vocabulaire.

Anki

Un exemple de mot au hasard en slovaque.

Quand je veux apprendre un nouveau mot, je l’ajoute à Anki, mais il est aussi possible de télécharger l’un des nombreux paquets de cartes existants. L’application est gratuite et existe aussi en version mobile.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Johanna dit :

    Bonjour,

    Merci pour ton blog ! Je suis tombée dessus récemment et je suis très contente de le lire. Comme tu l’indiques dans ton article, le net regorge de nouvelles ressources pour apprendre les langues étrangères, mais je trouve les ressources francophones (et surtout française) encore peu nombreuses. Donc double merci pour ton blog !

    En tout cas, concernant les sites internet que tu proposes rajouterais simplement le site gospeaky.com pour les partenaires linguistiques et l’application « flashcards » que je trouve bien plus pratique que Anki (même si les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ;))

    En espérant que ces ressources te seront utiles à toi aussi, si tu ne les connaissais pas déjà.

    Johanna

  2. baz dit :

    Je te trouve assez sévère avec duolingo, ça a été beaucoup plus utile a ma progression en espagnol que les cours au lycée et a la fac et même à me remettre un peu à niveau en anglais apres plusieurs années d abandon. En revanche il est vrai qu à un certain niveau on ne progresse plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.