L’auberge slovaque

Mon volontariat en Slovaquie est terminé… et j’y reste : l’association chez qui je travaille a décidé de m’engager. Je vais pouvoir continuer à apprendre le slovaque, à voyager en Europe centrale et à travailler sur des projets intéressants. Par exemple, cet été on a organisé un cours d’espéranto en Slovaquie et en Russie, et mon association a contribué à lingvo.info, un site sur les langues d’Europe (j’ai écrit un peu de contenu et j’ai tout traduit en français et partiellement en espéranto).

Quatre nouveaux volontaires sont arrivés (de Suède, Pologne, Allemagne et Italie) : il y a donc en général sept personnes de six pays différents dans le bureau où je travaille, et on communique en espéranto.

Mon slovaque s’améliore : en novembre, nous avons présenté nos projets lors d’un salon à Bratislava sur les livres et la pédagogie ; j’ai pas mal parlé avec les gens en slovaque et certains ne se doutaient pas que j’étais étranger (il faut dire que les étrangers qui parlent slovaque sont rares).

Et en plus, ce travail me permet de voyager : en novembre, je suis allé avec deux de mes collègues à Odense, au Danemark, pour une réunion concernant lingvo.info.

odense

Une place à Odense

Et début décembre, je suis allé à Ljubljana pour le week-end. J’avais envie de visiter la Slovénie depuis longtemps, et effectivement, c’est un beau pays et le niveau de vie est assez élevé. Il faudra que j’y retourne un jour où il ne pleut pas, au printemps ou en été, parce que j’aimerais bien aller à Bled.

ljubljana

Le centre de Ljubljana

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Serbero dit :

    J’aimerais bien connaitre le nom de l’association dans laquelle tu travailles! Les projets l’air plutôt intéressants … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.