Partizánske : présentation d’une ville de Slovaquie

J’habite maintenant en Slovaquie, dans une ville appelée Partizánske, où j’ai déjà été il y a deux ans. Je vais présenter cette ville avec quelques photos que j’ai faites le mois dernier.

Partizánske est une ville de 24000 habitants située dans l’ouest de la Slovaquie, à environ 110 km de Bratislava. La ville est née à la fin des années 1930, lorsqu’une usine de chaussures a été construite près du village de de Šimonovany (qui est aujourd’hui un quartier de la ville), d’où la chaussure qui est sur le blason de la ville. Aujourd’hui, l’usine est en grande partie abandonnée.

Le blason de Partizánske

« Bienvenue dans la ville de Partizánske. »

La ville a d’abord été nommée Baťovany, en l’honneur de son fondateur. Je n’ai pas bien compris s’il s’agit de Tomáš Baťa (le fondateur des chaussures Bata) ou de quelqu’un de sa famille, mais il y a une statue de lui en centre-ville.

Tomáš Baťa

La statue de Tomáš Baťa.

En 1949, Baťovany a été renommée en Partizánske, en l’honneur des partisans de la ville qui ont participé au soulèvement national slovaque.

J’habite dans cet immeuble, tout à fait typique de la Slovaquie, avec deux de mes collègues : un Turc et une Polonaise.

Immeuble à Partizánske

J’habite au deuxième étage.

À environ 250 mètres se trouve le bâtiment où je travaille.

Bureau

Le bâtiment en question.

Ce bâtiment est juste derrière la mairie.

Hôtel de ville

L’hôtel de ville de Partizánske.

Et la mairie elle-même est sur la place principale, appelée námestie Slovenského národného povstania, soit « place du soulèvement national slovaque ».

Place du soulèvement national slovaque

La place principale de Partizánske.

La place principale est assez longue. Elle est coupée en deux par un immeuble. D’un côté, il y a la mairie, une fontaine, des magasins, et de l’autre il y a un parc avec une église pas très belle.

Église à Partizánske

L’église du Sacré-Cœur-de-Jésus (kostol Božského Srdca Ježišovho), construite dans les années 1940.

Contrairement aux villes slovaques plus anciennes qui ont un centre historique, le centre de Partizánske n’est pas particulièrement intéressant, mais au moins tout est juste à côté de mon appartement et de mon lieu de travail. La gare est à environ cinq minutes à pied, tout comme la gare routière. Il y a aussi un cinéma et plusieurs supermarchés (c’est d’ailleurs assez curieux, parce qu’il y a trois supermarchés les uns à côté des autres).

La gare de Partizánske

La gare de Partizánske. Il y a d’ailleurs un autre arrêt dans la ville. Le réseau ferroviaire slovaque est dense, avec parfois des arrêts tous les deux ou trois kilomètres.

Partizánske est située au confluent de deux petites rivières appelées Nitra et Nitrica.

Nitra et Nitrica

Nitrica à gauche, Nitra à droite.

Comme dit plus haut, je ne trouve pas la ville très intéressante, mais la campagne autour est assez jolie, parce que Partizánske est entourée de collines et de petits villages.

Campagne près de Partizánske

La campagne près de Partizánske (entre Brodzany et Krásno, pour être précis).

Église à Chynorany

Un village appelé Chynorany, à une dizaine de kilomètres de Partizánske.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.