Le guide complet des numéraux polonais

La grammaire polonaise est loin d’être des plus faciles, et un domaine particulièrement compliqué, c’est les nombres : il y a plusieurs types de numéraux, ils s’accordent en genre et se déclinent, souvent d’une manière très différente des noms et des adjectifs. Je me plante souvent, alors j’ai décidé d’écrire cet article : ça me permettra de mettre un peu d’ordre dans tout ça et ça pourra être utile aux visiteurs qui apprennent le polonais. Ma principale source est A Grammar of Contemporary Polish d’Oscar E. Swan. Attention, ça va être long.

Numéraux cardinaux

Pour commencer, je pense que le mieux est de regarder la vidéo « The ultimate guide to numbers in Polish » de la chaîne Easy Polish, pour apprendre à compter jusqu’aux milliards.

Quel cas utiliser après les numéraux ?

Je pense que cette digression est importante, parce qu’elle aide à comprendre les formes des dizaines, centaines, milliers, etc. Quand le numéral est au nominatif (pour tous les genres) ou à l’accusatif (sauf pour le masculin personnel) :

  • Après 1 (jeden), c’est facile : le nom qui suit est au singulier : jeden metr, jeden mężczyzna, jedna kobieta, jedno jabłko.
  • Après 2, 3 et 4, le nom qui suit est au nominatif pluriel : dwa metry, dwaj mężczyźni, trzy kobiety, cztery jabłka. Attention : ça vaut aussi pour tous les numéraux qui se terminent par dwa, trzy ou cztery : 22, 23, 24, 33, 54, 92… mais pas 12, 13 et 14.
  • Pour tous les autres, y compris les numéraux composés terminés par jeden (comme 21), ce qui suit est au génitif pluriel : pięć metrów, dwunastu mężczyzn, pięćdziesiąt jeden kobiet, sto jabłek.

Quand le numéral est à un autre cas, c’est simple, tout est au même cas : z dwudziestoma dwoma mężczyznami (avec 22 hommes, tout est à l’instrumental).

1 à 10

Les nombres de 1 à 10 sont :

  1. jeden,
  2. dwa,
  3. trzy,
  4. cztery,
  5. pięć,
  6. sześć,
  7. siedem,
  8. osiem,
  9. dziewięć,
  10. dziesięć.

Notez que quand on compte, on dit souvent raz (une fois) au lieu de jeden.

Tous ces numéraux se déclinent, voyons donc leurs déclinaisons en détail.

1

Le numéral pour 1, jeden, s’accorde en genre et se décline comme un adjectif. (Dans tous les tableaux de déclinaison de cette page, je m’épargnerai le vocatif, parce qu’il est toujours identique au nominatif.)

Cas Singulier Pluriel
masc. anim. masc. in. f. n. masc. pers. masc. np.
Nominatif jeden jedna jedno jedni jedne
Accusatif jednego jednej jednego jednych
Datif jednemu jednej jednemu jednym
Accusatif jednego jeden jedną jedno jednych jedne
Instrumental jednym jedną jednym jednymi
Locatif jednym jednej jednym jednych

Oui, « un » existe au pluriel. On l’utilise par exemple pour les pluralia tantum, noms qui n’existent qu’au pluriel : jedne drzwi (une porte).

2

À partir de deux, faites bien attention au masculin personnel, qui a souvent une forme distincte. À partir de maintenant, je vais aussi regrouper le génitif et le locatif quand ils sont identiques.

Cas Masculin non personnel, neutre Féminin Masculin personnel
Nominatif dwa dwie dwaj
Génitif, locatif dwóch, dwu
Datif dwóm, dwom, dwu
Accusatif dwa dwie dwóch
Instrumental dwoma dwiema dwoma

« Deux » est peut-être le numéral le plus complexe, en raison du nombre de formes et de variantes possibles. Je ne l’ai pas mis dans le tableau pour ne pas l’alourdir, mais à l’instrumental, on a le droit d’utiliser dwoma ou dwu à tous les genres. En fait, on peut utiliser dwu partout sauf au nominatif et à l’accusatif aux autres genres que le masculin personnel (mais ce n’est pas le meilleur style).

Pour le nominatif du masculin personnel, au lieu de dwaj, on peut aussi utiliser dwóch ou dwu – mais dans ce cas, ils sont suivis du génitif pluriel : dwaj mężczyźni, dwu mężczyzn, dwóch mężczyzn.

J’en profite pour mentionner deux mots qui veulent dire « tous les deux » : obydwa et oba. Obydwa se décline comme dwa, à ceci près qu’au masculin personnel, seul obydwaj est possible. Oba a une déclinaison un peu plus simple que voici :

Cas Masculin non personnel, neutre Féminin Masculin personnel
Nominatif oba obie obaj
Génitif, locatif, datif obu
Accusatif oba obie obu
Instrumental oboma obiema oboma

À l’instrumental, on peut aussi utiliser obu.

3, 4

Après deux, les seules distinctions de genre sont entre le masculin personnel et le reste. Voici la déclinaison de trzy (trois) et cztery (quatre).

Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif trzy trzej
Génitif, locatif trzech
Datif trzem
Accusatif trzy trzech
Instrumental trzema
Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif cztery czterej
Génitif, locatif czterech
Datif czterem
Accusatif cztery czterech
Instrumental czterema

Comme pour dwaj, à la place de trzej et czterej, on peut aussi utiliser trzech et czterech, mais suivis du génitif pluriel.

De 5 à 10

De 5 à 19 et pour les dizaines, les déclinaisons sont plus simples : une forme pour le nominatif/accusatif hors masculin personnel, une forme pour tout le reste (dont nominatif/accusatif du masculin personnel), et une forme optionnelle pour l’instrumental. Voilà pour pięć (5) :

Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif pięć pięciu
Génitif, locatif, datif pięciu
Instrumental pięcioma (pięciu)

Ça marche aussi avec :

  • sześć, sześciu, sześcioma (6),
  • siedem, siedmiu, siedmioma (7),
  • osiem, ośmiu, ośmioma (8),
  • dziewięć, dziewięciu, dziewięcioma (9),
  • dziesięć, dziesięciu, dziesięcioma (10).

De 11 à 19

Les nombres de 11 à 19 sont formés à partir des numéraux correspondants de 1 à 9 avec le suffixe -naście. Attention aux petites irrégularités de 11, 14, 15, 16 et 19 :

  • jedenaście (11),
  • dwanaście (12),
  • trzynaście (13),
  • czternaście (14),
  • piętnaście (15),
  • szesnaście (16),
  • siedemnaście (17),
  • osiemnaście (18),
  • dziewiętnaście (19).

La déclinaison est proche de celle de pięć :

Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif jedenaście jedenastu
Génitif, locatif, datif jedenastu
Instrumental jedenastoma (jedenastu)

Les autres se déclinent de la même manière, sauf dwanaście, qui a une irrégularité : dwunastu et dwunastoma.

Dizaines

Les dizaines en polonais sont :

  • dwadzieścia (20),
  • trzydzieści (30),
  • czterdzieści (40),
  • pięćdziesiąt (50),
  • sześćdziesiąt (60),
  • siedemdziesiąt (70),
  • osiemdziesiąt (80),
  • dziewięćdziesiąt (90).

La suffixe -dziesiąt de 50 à 90 provient probablement d’un ancien génitif pluriel de dziesięć, quant à -dzieścia, ça doit être un reste de l’époque où un ancêtre du polonais avait le duel1. Vous verrez un phénomène similaire avec les centaines.

Attention à la prononciation : quand j’ai commencé à apprendre le polonais, je trouvais que sześćdziesiąt était imprononçable. Apparemment les Polonais aussi, parce que le mot est prononcé comme s’il était écrit szeździesiąt. Pareil pour pięćdziesiąt et dziewięćdziesiąt, prononcés respectivement piędziesiąt et dziewiędziesiąt (sans le ć).

Voici la déclinaison de dwadzieścia (attention à l’irrégularité, la même que pour dwanaście) :

Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif dwadzieścia dwudziestu
Génitif, locatif, datif dwudziestu
Instrumental dwudziestoma (dwudziestu)

Après, c’est toujours le même principe, alors je ne vais pas mettre le tableau complet, mais juste les trois formes. Pour 30 : trzydzieści, trzydziestu, trzydziestoma (et pareil pour 40). À partir de 50, attention au changement de voyelle et à la consonne qui devient molle : pięćdziesiąt, pięćdziesięciu, pięćdziesięcioma et pareil pour les autres.

Centaines

Les centaines en polonais sont :

  • sto (100),
  • dwieście (200),
  • trzysta (300),
  • czterysta (400),
  • pięćset (500),
  • sześćset (600),
  • siedemset (700),
  • osiemset (800),
  • dziewiećset (900).

Je vous mets directement les déclinaisons des trois premiers :

Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif sto stu
Génitif, locatif, datif stu
Instrumental stoma (stu)
Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif dwieście dwustu
Génitif, locatif, datif dwustu
Instrumental dwustoma (dwustu)
Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif trzysta trzystu
Génitif, locatif, datif trzystu
Instrumental trzystoma (trzystu)

Czterysta se décline comme trzysta.

À partir de 500, ça change un peu : il n’y a plus que deux formes (il n’y a plus de forme séparée pour l’instrumental), et c’est la première partie qui est déclinée – -set est invariable.

Cas Masculin non personnel, féminin, neutre Masculin personnel
Nominatif, accusatif pięćset pięciuset
Génitif, locatif, datif, instrumental pięciuset

Les formes obliques des autres centaines sont sześciuset (600), siedmiuset (700), ośmiuset (800) et dziewięciuset (900). Notez aussi que -set ne déplace pas l’accent tonique, et que par exemple pięciuset est accentué sur la première syllabe, contrairement aux règles habituelles en polonais.

Nombres composés jusqu’à 999

C’est simple, il suffit de mettre côte à côte les centaines, dizaines et unités :

  • 945 : dziewięćset czterdzieści pięć,
  • 212 : dwieście dwadzieścia,
  • au locatif : po stu pięćdziesięciu latach (après 150 ans),
  • au datif : sześciuset trzydziestu jeden osobom (aux 631 personnes, n’oubliez pas que jeden est invariable dans les numéraux composés),
  • à l’instrumental : z sześćdziesięcioma ośmioma osobami (avec 68 personnes).

Milliers

À partir des milliers, ça change un peu : le mot pour mille, tysiąc, se comporte en effet comme un nom masculin tout ce qu’il y a de plus banal. Attention au changement de voyelle au génitif pluriel.

Cas Singulier Pluriel
Nominatif tysiąc tysiące
Génitif tysiąca tysięcy
Datif tysiącowi tysiącom
Accusatif tysiąc tysiące
Instrumental tysiącem tysiącami
Locatif tysiącu tysiącach

On dira donc dwa, trzy, cztery tysiące et pięć tysięcy. Et s’il y a un nom après, il sera forcément au génitif pluriel : po dwóch tysiącach lat (après deux mille ans).

Millions et milliards

Là aussi, milion et miliard sont des noms masculins.

Cas Singulier Pluriel
Nominatif milion miliony
Génitif miliona milionów
Datif milionowi milionom
Accusatif milion miliony
Instrumental milionem milionami
Locatif milionie milionach
Cas Singulier Pluriel
Nominatif miliard miliardy
Génitif miliarda miliardów
Datif miliardowi miliardom
Accusatif miliard miliardy
Instrumental miliardem miliardami
Locatif miliardzie miliardach

Allez, quelques grands nombres pour la route :

  • 112 684 220 156 : sto dwanacie miliardów sześćset osiemdziesiąt cztery miliony dwieście dwadzieścia tysięcy sto pięćdziesiąt sześć.
  • 604 846 163 717 : sześćset cztery miliardy osiemset czterdzieści sześć milionów sto sześćdziesiąt trzy tysiące siedemset siedemnaście.
  • Le même au génitif : sześciuset czterech miliardów ośmiuset czterdziestu sześciu milionów stu sześćdziesięciu trzech tysięcy siedmiuset siedemnastu.
  • 999 999 999 999 : dziewięćset dziewięćdziesiąt dziewięć miliardów dziewięćset dziewięćdziesiąt dziewięć milionów dziewięćset dziewięćdziesiąt dziewięć tysięcy dziewięćset dziewięćdziesiąt dziewięć.

Remarques sur la syntaxe

Quand les numéraux qui exigent le génitif pluriel (c’est à dire tout sauf jeden et deux terminés par dwa, trzy et cztery) sont sujets, le verbe s’accorde au neutre singulier :

  • trzy osoby zginęły (trois personnes sont mortes – féminin pluriel),
  • sześć osób zginęło (six personnes sont mortes – neutre singulier),
  • dwadzieścia dwie osoby zginęły (trois personnes sont mortes – féminin pluriel, parce que terminé par dwie).

C’est aussi valable pour tysiąc, au singulier comme au pluriel, bien qu’il se comporte à part ça comme un nom masculin normal :

  • tysiąc mieszkańców protestowało (mille habitants protestaient),
  • trzy tysiące mieszkańców protestowało (trois mille habitants protestaient).

Par contre, quand on utilise tysiące sans rien avant pour dire « des milliers », on peut utiliser le pluriel : tysiące mieszkańców protestowały (des milliers d’habitants protestaient).

Enfin, remarquez aussi les construction du style było ich pięć (il y en avait cinq – pas des hommes) ou było nas dziesięciu (nous étions dix – hommes).

Je vous recommande aussi de regarder cette vidéo de la chaîne Polski z Anią sur la syntaxe des numéraux :

Numéraux collectifs

Vous pensiez qu’on avait fini et qu’on savait tout compter ? Eh bien non, il nous manque encore les numéraux collectifs. Ce sont des numéraux utilisés pour compter notamment :

  • les noms qui n’existent qu’au pluriel : troje drzwi (trois portes), dwoje okularów (deux paires de lunettes) ;
  • les parties du corps qui vont par deux : dwoje oczu (deux yeux) ;
  • les groupes de gens au genre indéterminé ou mixtes : czworo uczestników (quatre participants) suggère que c’est un groupe mixte, alors que czterej uczestnicy indique que ce sont tous des hommes.
  • les enfants et les petits d’animaux : troje dzieci (trois enfants).

Les numéraux collectifs exigent le génitif pluriel et s’accordent au neutre singulier (même 2, 3 et 4).

2 et 3

Les numéraux collectifs pour 2 et 3 sont dwoje et troje, et ils se déclinent ainsi :

Nominatif dwoje
Génitif dwojga
Datif dwojgu
Accusatif dwoje
Instrumental dwojgiem
Locatif dwojgu

C’est aussi le cas des numéraux collectifs pour « tous les deux » : oboje et obydwoje (plus rare). Attention : contrairement aux autres numéraux collectifs, ceux-ci s’accordent au masculin pluriel, quand ils sont utilisés avec des noms masculins personnels :

  • dwoje gości przyszło (deux invités sont arrivés – neutre singulier),
  • oboje dzieci przyszło (les deux enfants sont arrivés – neutre singulier),
  • oboje gości przyszli (les deux invités sont arrivés – masculin pluriel).

4 à 99

À partir de 4, les numéraux collectifs se terminent par -oro mais leur déclinaison est presque identique :

Nominatif czworo
Génitif czworga
Datif czworgu
Accusatif czworo
Instrumental czworgiem
Locatif czworgu

Les numéraux collectifs à partir de 4 sont :

  • czworo (4),
  • pięcioro (5),
  • sześcioro (6),
  • siedmioro (7),
  • ośmioro (8),
  • dziewięcioro (9),
  • dziesięcioro (10),
  • jedenaścioro – dziewiętnaścioro (11 – 19),
  • dwadzieścioro, trzydzieścioro, czterdzieścioro (20, 30, 40),
  • pięćdziesięcioro, sześćdziesięcioro, siedemdziesięcioro, osiemdziesięcioro, dziewięćdziesięcioro (50, 60, 70, 80, 90).

Il n’y a pas de numéraux collectifs après 99.

Il faut savoir qu’à partir de 5, les numéraux collectifs sont moins utilisés et souvent remplacés par des numéraux ordinaires ; les formes à partir de 20 sont rares voire un peu bizarres pour les Polonais. Si vous dites czterdzieści siedem dzieci (47 enfants), on ne vous corrigera pas, alors que si vous dites czterdzieścioro siedemioro dzieci, on pourra vous féliciter de votre maîtrise des numéraux collectifs.

Pour les nombres composés d’une dizaine et d’une unité, on peut aussi mélanger les deux et utiliser le collectif seulement pour l’unité : je trouve plus de résultats sur Google pour czterdzieści troje que pour czterdzieścioro troje.

Numéraux ordinaux

Passons maintenant aux numéraux ordinaux : ceux du type « premier », « deuxième », etc. Ils se comportent (et donc s’accordent et se déclinent) comme des adjectifs ordinaires. Ce sont :

  • pierwszy (1),
  • drugi (2),
  • trzeci (3),
  • czwarty (4),
  • piąty (5),
  • szósty (6),
  • siódmy (7),
  • ósmy (8),
  • dziewiąty (9),
  • dziesiąty (10),
  • jedenasty (11),
  • dwunasty (12),
  • trzynasty … dziewiętnasty (13–19),
  • dwudziesty (20),
  • trzydziesty (30),
  • czterdziesty (40),
  • pięćdziesiąty … dziewięćdziesiąty (50–90).

Pour les nombres avec une dizaine et une unité, on utilise simplement les deux : sześćdziesiąty drugi (soixante-deuxième).

  • Centaines : setny, dwusetny (ou dwóchsetny), trzechsetny, czterechsetny, pięćsetny, sześćsetny, siedemsetny, osiemsetny, dziewięćsetny.
  • Milliers : tysięczny, dwutysięczny, trzechtysięczny, czterechtysięczny, pięciotysięczny, sześciotysięczny, siedmiotysięczny, ośmiotysięczny, dziewięciotysięczny.
  • On arrive dans les mots vraiments rares, mais : dziesięciotysięczny (10 000), jedenastotysięczny (11 000), dwunastotysięczny (12 000), etc. ; stutysięczny (100 000), dwustutysięczny (200 000), trzystutysięczny (300 000), czterystutysięczny (400 000), et après je n’ai pas vraiment trouvé.
  • Tant qu’à faire : milionowy (millionième), milliardowy (milliardième).

Sachez cependant que dans les numéraux composés avec des milliers ou des centaines et des dizaines ou des unités, seule la dizaine et l’unité sont à la forme ordinale, pour le reste on utilise des numéraux cardinaux normaux. Ça a l’air compliqué comme ça, mais c’est en fait assez simple (et très fréquent parce que c’est comme ça qu’on dit les années) : l’année 2020 se dit rok dwa tysiące dwudziesty – pas de dwutysięczny là-dedans. Par contre, l’année 2000 se dit bien rok dwutysięczny.

Noms numéraux

C’est une catégorie qui n’existe pas vraiment en français – on utilise pour ça des numéraux cardinaux ordinaires. Ce sont des noms (tous féminins) qui permettent de désigner un chiffre, un nombre, un objet portant un numéro (bus, chambre, carte, note, taille de vêtement…).

  • jedynka (1),
  • dwójka (2),
  • trójka (3),
  • czwórka (4),
  • piątka (5),
  • szóstka (6),
  • siódemka (7),
  • ósemka (8),
  • dziewiątka (9),
  • dziesiątka (10),
  • jedenastka (11),
  • dwunastka (12),
  • trzynastka … dziewiętnastka (13–19),
  • dwudziestka (20),
  • trzydziestka (30),
  • czterdziestka (40),
  • pięćdziesiątka … dziewięćdziesiątka (50–90),
  • setka (100),
  • pięćsetka (500).

Pour les multiples de cent, j’ai trouvé des mots comme dwusetka (200) et trzysetka (300), mais ils m’ont l’air beaucoup plus rare que pięćsetka, qui désigne surtout un billet de 500.

Dziesiątka et setka désignent aussi des quantités approximatives, comme « dizaine » et « centaine » en français. Les multiples de dix désignent aussi des âges (pięćdziesiątka : la cinquantaine).

Avec w + accusatif, ces numéraux expriment une activité faite à plusieurs : gramy w trójkę (nous jouons à trois). Attention à une irrégularité : « à deux » se dit we dwójkę.

À ma connaissance, il n’existe pas de noms numéraux correspondant à des nombres composés d’une dizaine et d’une unité (après 20). Pour mille, tysiąc peut être utilisé comme un nom numéral (familièrement, on dit aussi tysiączek).

Numéraux interrogatifs et indéfinis

Il y a plusieurs pronoms interrogatifs et indéfinis qui fonctionnent comme les numéraux de type pięć – suivis par le génitif pluriel et accordés au neutre singulier. Les voici (la première forme est celle du nominatif/accusatif non masculin animé, la deuxième celle de tout le reste et la troisième, s’il y en a une, celle de l’instrumental) :

  • ile, ilu, iloma : combien,
  • tyle, tylu, tyloma : autant,
  • parę, paru, paroma : quelques, deux ou trois,
  • kilka, kilku, kilkoma : quelques2,
    • kilkadziesiąt, kilkudziesięciu, kilkudziesięcioma : quelques dizaines,
    • kilkaset, kilkuset : quelques centaines,
    • kilkanaście, kilkunastu, kilkunastoma : un mot que j’aime bien et qui n’a pas d’équivalent en français : un nombre approximatif entre onze et dix-neuf, une grosse douzaine, une quinzaine, une petite vingtaine ;
  • wiele, wielu, wieloma : beaucoup de (utilisé avec les noms dénombrables),
    • niewiele, niewielu, niewieloma : pas beaucoup.

Les mots suivants sont invariables :

  • dużo : beaucoup (utilisé avec les noms indénombrables, mais familièrement aussi avec les dénombrables),
    • niedużo : pas beaucoup ;
  • mało : peu,
    • niemało : pas qu’un peu,
    • malutko : très peu ;
  • sporo : pas mal de,
  • trochę : un peu,
    • troszkę : un petit peu,
    • troszeczkę : un tout petit peu;
  • dość ou dosyć : assez.

Mnóstwo (une grande quantité de) et kopa (anciennement « soixante », mais usuellement « un tas de ») se comportent comme des noms ordinaires, respectivement neutre et féminin.

Enfin, kilkoro est le numéral collectif correspondant à kilka (quelques), et il se décline comme czworo.

Fractions et nombres à virgules

« Demi » se dit pół, qui est un mot invariable, suivi du génitif singulier : pół litra (un demi-litre). Les autres fractions sont simplement le numéral ordinal équivalent au féminin : jedna trzecia (un tiers), dwie piąte (deux cinquièmes), trzy czwarte (trois quarts). Pour « quart », le mot ćwierć (féminin) existe, mais il est plutôt rare.

Pour un nombre à virgule, par exemple 12,36, il y a trois possibilités :

  • exprimer la partie décimale sous forme de fraction et dire littéralement « douze et trente-six centièmes » : dwanaście i trzydzieści sześć setnych – c’est la manière la plus courante ;
  • faire comme en français et dire « douze virgule trente-six » : dwanaście przecinek trzydzieści sześć. Cette forme s’utilise surtout quand il y a beacuoup de chiffres après la virgule ;
  • familièrement, comme en français, on peut lire les deux nombres séparément sans rien entre les deux, surtout quand il s’agit d’un prix : dwanaście trzydzieści sześć (douze trente-six).

Le polonais a également un numéral très pratique qui veut dire « un et demi » : półtora (masculin et neutre) ou półtorej (féminin), suivi du génitif singulier. Il ne se décline pas.

Forme préfixée

Utilisés en tant que préfixes, les numéraux ont généralement une forme différente (qui consiste la plupart du temps à ajouter -o-) :

  1. jedno-,
  2. dwu-,
  3. trzy-, trój-,
  4. cztero-, czworo-,
  5. pięcio-,
  6. sześcio-,
  7. siedmio-,
  8. ośmio-,
  9. dziewięcio-,
  10. dziesięcio-, etc.

Quelques exemples : dwutlenek (dioxyde), trójkąt (triangle), czworonóg (quadrupède), czteroletni (de quatre ans), pięciopiętrowy (à cinq étages), siedmiodniowy (de sept jours), etc.

Pour 3, 4 et 5, on utilise trzech-, czterech- et pięć- pour les combiner avec des centaines : pięćsetletni (de cinq cents ans).

On peut aussi combiner kilku- et półtora- : kilkudniowy (de quelques jours), półtorametrowy (d’un mètre et demi).

Fois et multiplications

Pour dire « une fois », on utilise le mot raz (fois). Son génitif pluriel est irrégulier et identique au nominatif pluriel : dwa razy (deux fois), sześć razy (six fois).

Alternativement, on peut utiliser le suffixe -krotnie : czterokrotnie (quatre fois, à quatre reprises). On peut aussi former des adjectifs avec -krotny : trzykrotny (qui a eu lieu trois fois, triple – trzykrotny mistrz świata : triple champion du monde).

« Double », « triple » et « quadruple » se disent respectivement podwójny, potrójny et poczwórny.

Zéro

Zéro se dit zero, qui est un nom neutre normal. Il existe aussi le nom zerówka, qui désigne par exemple la « classe 0 » (la dernière classe de l’école maternelle, avant l’école primaire). L’adjectif ordinal correspondant est zerowy (nul).

Conclusion

Malgré le titre un peu ambitieux de mon article, il y aurait encore des choses à dire (A Grammar of Contemporary Polish a plein de remarques sur des cas particuliers), mais c’était déjà très long et un peu abstrait, et je pense que ça devrait suffire pour l’immense majorité des cas. J’apporterai sûrement des petites corrections si on me fait des remarques. En tout cas, j’espère que ça sera utile aux lecteurs qui apprennent le polonais. Et que ça ne leur fera pas peur : la grammaire n’est pas facile, mais c’est une langue très intéressante.

  1. Source : j’ai pas vérifié, il faudrait que je le fasse.
  2. Kilka ressemble au français « quelque », mais c’est une coïncidence : il vient du proto-slave *koliko (combien).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.