Excursion à l’île de Ré

L’été dernier, j’ai fait une excursion à vélo d’un bout à l’autre de l’île de Ré, c’était bien sympa.

J’en ai fait une vidéo plus détaillée que cet article, en français avec des sous-titres en espéranto. Vous pouvez voir ici :

Je connais plutôt bien la région, mais j’ai rarement visité l’île de Ré, et je n’étais jamais allé jusqu’au bout. J’ai décidé d’y remédier l’été dernier.

J’ai eu la chance de pouvoir être déposé au pied du pont avec mon vélo. Le pont de l’île de Ré, de 3 km, est parfait pour les cyclistes, parce qu’il a une piste cyclable séparée de la route (contrairement au pont de l’île d’Oléron qui est plutôt effrayant à vélo).

Le pont de l’île de Ré, vu depuis le parking à La Rochelle.

Quelques kilomètres plus tard, après Rivedoux-Plage, on tombe sur un bâtiment intéressant : l’abbaye Notre-Dame-de-Ré, en ruines mais très jolie.

Après avoir visité (sans prendre de photos, mais j’ai filmé) brièvement le village de La Flotte et Saint-Martin-de-Ré, la capitale officieuse de l’île, j’ai continué vers la moitié ouest de l’île que je n’avais jamais visitée. Au lieu des forêts et des champs, il y a des marais salants.

J’ai déjeuné à Ars-en-Ré, un très joli village avec un clocher reconnaissable.

Le clocher de l’Église d’Ars-en-Ré.

Enfin, j’ai atteint la pointe ouest de l’île et j’ai payé quelques euros pour pouvoir monter dans le phare des Baleines. Il y avait beaucoup de monde, mais la vue d’en haut est magnifique.

Le phare des Baleines.
La tour des Baleines, un ancien phare, vue du sommet du phare des Baleines.

Le problème, c’est qu’il faut rentrer. Jusqu’au pont, il y a presque 30 km. Heureusement, l’île de Ré .est complètement plate. J’ai suivi un autre itinéraire, à travers les communes de la côte sud de l’île.

Je me suis arrêté dans un endroit insolite : un distributeur d’huîtres. En plus, j’en avais entendu parler dans une émission ukrainienne (j’en parle dans cet article).

Au total, j’ai fait presque 80 km, ce qui est bien parce que je ne suis pas un grand sportif. Bizarrement je n’étais pas si fatigué (même si j’ai senti que la montée du pont était plus difficile qu’à l’aller), mais j’ai eu un gros coup de pompe en m’asseyant dans la voiture au retour. En tout cas, c’était une bonne excursion et je recommande vivement de découvrir l’île de Ré à vélo.

La plage à Rivedoux-Plage avec La Pallice, le port de La Rochelle, en arrière-plan.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.