Que regarder sur YouTube en polonais

Un bon moyen d’apprendre une langue, c’est de faire ce qu’on aime, mais dans la langue cible. Beaucoup de gens (dont moi) aiment perdre du temps à regarder des vidéos sur Internet. Pourquoi ne pas faire la même chose en polonais (ou dans une langue que vous apprenez) ?

Cette introduction est la même que celle de mes articles sur les chaînes YouTube en slovaque et en russe parce que c’est valable pour toutes les langues.

Voici donc quelques contenus que je trouve intéressants ou amusants (je modifierai sûrement l’article par la suite pour en ajouter). Il y a de quoi s’occuper pendant des journées entières.

Science

Je suis un grand amateur de vulgarisation scientifique et les Polonais ont un excellent vulgarisateur : Dawid Myśliwiec, auteur de la chaîne Uwaga! Naukowy bełkot (« Attention ! Charabia scientifique »). Il parle surtout de biologie, parfois aussi de chimie ou de physique. Il a ainsi fait des vidéos sur Tchernobyl, les vaccins à ARN, des découvertes scientifiques faites par des femmes, ou encore pour expliquer pourquoi un autre vidéaste qui s’est amusé à faire un acide puissant a eu beaucoup de chance.

Et aussi une vidéo sur le choléra.

Il y a d’autres vulgarisateurs scientifiques que je peux mentionner : emce□, Kasia Gandor, Kacper Pitala et sûrement plein d’autres.

Humour

Il y a deux chaînes très drôles que je dois absolument présenter. La première, c’est celle de Jakub Dębski, alias Dem3000, connu notamment pour sa série Kuce z Bronsku (« Les poneys du Bronx »), une sorte de parodie de My Little Pony avec des épisodes très courts, des poneys mal dessinés s’exprimant dans un polonais approximatif et de l’humour absurde (voire débile).

L’autre, c’est Klocuch. Il prend une voix rigolote et parle de tout et n’importe quoi, souvent en rapport avec les jeux vidéo, par exemple les jeux vidéo dans lesquels on peut caresser des chiens. Son chef-d’œuvre est une vidéo dans laquelle il refait le doublage d’une série turque pour faire une histoire complètement absurde.

Les Problèmes turcs, chef-d’œuvre de la culture turco-polonaise.

Je peux encore mentionner la chaîne G.F. Darwin – je n’ai pas vu beaucoup de ses vidéos, mais j’ai bien aimé Dwa miecze i amulet, parodie du Sorceleur.

Cuisine

L’une des chaînes les plus étranges que je connaisse, c’est Food Emperor. L’auteur vient de Suède, mais il fait des vidéos en polonais et en italien (ses vidéos polonaises semblent plus populaires). Ses recettes ont toujours l’air délicieuses, mais très compliquées. Sa grammaire n’est pas parfaite et je remarque de plus en plus ses fautes à mesure que mon polonais s’améliore. Mais surtout, il dit des gros mots. Beaucoup de gros mots. Ça doit être pour ça que ses vidéos ont autant de succès en Pologne.

Sa recette de Kaiserschmarrn est plutôt simple et je la fais régulièrement. J’ai aussi testé sa recette d’udon et de tempura.

Un autre cuisinier populaire est Pascal Brodnicki. C’est un vrai cuisinier professionnel, cette fois. Il est français mais a des origines polonaises (si j’ai bien compris). Il parle très bien polonais, sauf en ce qui concerne la prononciation.

Enfin, je dois parler de Robert Makłowicz. C’est un journaliste et critique culinaire qui s’est mis à YouTube l’année dernière. Il a commencé par montrer des recettes, mais ces derniers mois il fait des vidéos de voyages en Pologne et en Croatie, où il présente (ou cuisine lui-même) des spécialités régionales.

Langue polonaise

Je ne mentionnerai qu’en passant deux chaînes faites pour les étrangers qui apprennent le polonais : Easy Polish et Polski z Anią. Je voudrais plutôt me concentrer sur des chaînes faites pour le public polonais, à commencer par Mówiąc Inaczej (« pour parler autrement »). La présentatrice Paulina Mikuła y parle de la langue polonaise (avec un point de vue plutôt prescriptiviste) : des fautes à ne pas faire, des nouveaux mots à la mode, des réflexions sur l’enseignement du polonais, etc.

L’une de ses dernières vidéos, sur le langage inclusif en polonais.

Une chaîne moins connue, mais aussi intéressante, est celle de Mateusz Adamczyk. Il parle de linguistique et de détails de la langue polonaise.

« La plus grande énigme de la langue polonaise ? » Pourquoi la négation de jest est nie ma au présent ?

Niklaus Pieron fait des vidéos en silésien, une dialecte du Sud-Ouest de la Pologne qui, selon certain, devrait être considéré comme une langue à part entière (j’ai plutôt tendance à partager ce point de vue). Il a fait par exemple des doublages de scènes de film en silésien, ce qui est apparemment très drôle pour les autres Polonais.

Le Sorceleur en version silésienne.

Autres

L’une des chaînes en polonais les plus intéressantes est Ignacy z Japonii. C’est un Japonais qui a appris le polonais à un niveau excellent et qui parle de la culture japonaise, de la langue japonaise, des différences avec la Pologne, et qui fait visiter Hokkaïdo. Par exemple : il essaie de déchiffrer des phrases en chinois, parle de l’origine des potimarrons (appelés « citrouilles de Hokkaïdo » en polonais et d’autres langues), explique comment ne pas dire « bon appétit » en japonais, etc.

Comment reconnaître facilement le japonais, le chinois et le coréen ?

Pour finir, j’évoquerai encore la chaîne Polityka Zagraniczna, qui parle – comme vous l’aurez deviné – de politique étrangère.

Sa dernière vidéo sur la BIélorussie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.