Voyages en Europe centrale : hiver 2013/2014

Je n’ai pas écrit depuis des mois, mais je suis encore en vie et il s’est passé beaucoup de choses depuis que je suis en Slovaquie. Je vais donc parler des voyages que j’ai faits cet hiver.

Retour à la maison et Pologne

Le premier voyage a en fait été de rentrer chez moi. Je suis revenu en France pour Noël, j’ai passé une semaine avec ma famille. Et puis je suis reparti pour aller passer le Nouvel An, comme chaque année, à une rencontre d’espéranto, cette fois-ci en Pologne. Comme l’année dernière, l’année d’avant et celles d’avant, j’y suis allé en voyage groupé en train, à partir de Strasbourg. Et j’ai dû passer la nuit à Strasbourg.

J’ai passé la nuit dans une « maison occupée » (pas un squat, parce que la maison appartient à une association), dans laquelle j’avais passé une nuit il y a deux ans. J’ai eu froid et c’était pas très propre, mais je ne vais pas me plaindre parce que les gens là-bas étaient très sympathiques : en plus de me laisser passer la nuit gratuitement, l’un deux m’a fait visiter Strasbourg. Par contre j’ai passé la nuit dans la même pièce qu’un couple qui avait apparemment un problème d’appartement, et ils se sont disputés bruyamment alors que j’essayais de dormir (j’ai cru que la fille allait s’en prendre une, mais finalement non).

Cette fois-ci, j’ai guidé la caravane à travers l’Allemagne jusqu’à Dresde. Heureusement, il n’y a pas eu de problèmes de train (sauf un participant qui est arrivé en retard à Strasbourg, parce que le TGV de Paris avait du retard, mais nous avons pu trouver une solution). Nous avons dû passer une partie de la nuit dehors à Zgorzelec (une ville polonaise frontalière), mais nous avons fini par arriver à Szczawno-Zdrój, une petite ville du sud-ouest de la Pologne.

Szczawno-Zdrój.

Szczawno-Zdrój. Je sais pas pourquoi, quand je pense à la Pologne j’imagine un pays moche, mais en fait, à chaque fois que j’y suis allé, c’était plutôt joli.

J’ai déjà bien raconté comment c’était les années précédentes, donc je ne vais pas m’étendre. Je dirai simplement que j’ai participé à une excursion à Wrocław, l’une des plus grandes villes de Pologne. Chose surprenante, nous avons visité un musée dans lequel il y a une grande fresque (assez impressionnante) représentant une bataille et le commentaire audio était traduit en espéranto

Wrocław

Wrocław

Liptovský Ján

En fait, pour moi la meilleure partie de la rencontre est que j’ai pu revoir ma copine russe. Après la rencontre, nous avons visité quelques endroits de Slovaquie. Nous sommes donc allés à Liptovský Ján, un village juste à côté de Liptovský Mikuláš, une ville au pied des Hautes Tatras. C’était joli, malgré le manque de neige ; c’était la première fois depuis des années qu’il n’y avait pas de neige en hiver. C’est bête, j’ai apporté en Slovaquie mes bottes que j’ai achetées en Russie mais je n’ai quasiment pas vu de neige cette année.

Panorama de Liptovský Ján

Panorama de Liptovský Ján

Bojnice

Nous avons aussi visité le château de Bojnice. C’est un beau château, apparemment le plus visité de Slovaquie, et en plus il est près de là où j’habite (une trentaine de kilomètres).

Le château de Bojnice

Le château de Bojnice

Jelšava

En février, je suis allé à Jelšava, un petit bled du sud-est de la Slovaquie. Quelques volontaires européens y habitent et travaillent dans un centre pour les enfants roms (les Roms sont un sujet sensible en Slovaquie : personne ne les apprécie) et ils ont invité d’autres volontaires à venir présenter leur pays aux enfants.

Finalement, je suis content d’être à Partizánske. C’est une ville en meilleur état que Jelšava et pas aussi paumée.

Jelšava

Jelšava : c’est sinistre à cause du mauvais temps, mais même quand il fait beau ça doit pas être terrible.

Svitavy et Brno

En mars, je suis allé avec deux de mes collègues à Svitavy, une ville de l’est de la Tchéquie. Il y a un petite musée de l’espéranto là-bas, mais il n’est pas franchement intéressant. Mais le centre-ville est joli.

Au retour, nous avons un peu visité Brno, la deuxième plus grande ville de Tchéquie.

Brno

Brno

La suite au prochain numéro.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.